Beaucoup de ce qui existait autrefois a disparu

Publié le par Neige




J'ai passé la journée d'avant-hier dans le jardin. Le destin m'a confié ce petit bout de planète et je le protège du mieux qu'il m'est possible, évitant toute atteinte au biotope par des produits artificiels ou des manœuvres agressives. Je me contente de couper l'herbe, qui n'en repoussera que plus vigoureuse. Je constate que les mégalopoles de taupes se portent bien, mais il est hors de question d'attenter à leur droit de vivre tranquilles. Elles remontent une terre riche et vivante, que j'arase simplement, pour en faire bénéficier les plantes alentours.

Pendant ce temps, mon fils retaille la haie de laurier, afin que le verger du voisin reçoive assez de lumière. Il la gardera pourtant touffue et désordonnée, c'est bien plus joli.

Voilà à quoi se limitent nos interventions, trois à quatre fois par an. Peu de travail, pour un royaume somptueux, où ce qui a envie de vivre peut croître et prospérer sans crainte.

Mais en ce printemps 2008, quelque chose ne va pas.

A mesure que les heures avancent, mon regard cherche parmi ce qui m'entoure avec de plus en plus d'inquiétude... Où sont les abeilles ? Où sont les papillons ?  Les libellules qui venaient pondre dans la mare ? Il y a seulement deux ans, à pareille époque, on en rencontrait sans cesse et c'était une grâce que de les observer vaquer à leurs petites occupations.
Aujourd'hui, j'entends bien les oiseaux s'ébattre dans les arbres et les fourrés, mais le jardin est vide de bourdonnements. Et presque triste, sans la couleur mobile des lumières vivantes qui le peuplaient autrefois.


Où sont les abeilles ?
26 avril 2007

Dave Lindorff vit à la campagne, non loin de Philadelphie. Chaque année il se faisait une joie simple de voir ses quelques arpents de terrain couverts de fleurs, bruissants d’insectes. Cette année, rien. Nada. Pas une abeille. Seulement ce sentiment étrange et effrayant que quelque chose de grave est en train de se produire.
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=886


Les populations d’insectes pollinisateurs diminuent
25 juillet 2006
Les plantes fécondées par ces insectes représentent 80% des espèces végétales. La disparition des abeilles, bourdons, papillons et autres insectes pollinisateurs met en danger la biodiversité dans son ensemble.
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=155


Les abeilles meurent en masse aux Etats-Unis
14 mars 2007

Albert Einstein : « Quand il n’y aura plus d’abeilles, l’homme disparaîtra rapidement ». Le désastre qui touche les apiculteurs aux USA, qui voient leurs ruches inexorablement dépeuplées par un mal encore mystérieux, va peut-être nous contraindre à tester en grandeur nature la prédiction d’Albert.
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=693


Allemagne : les abeilles malades des OGM ?
1er avril 2007
Après les USA, où selon les régions de 60 à 70% des populations d’abeilles ont disparu, c’est au tour de l’Allemagne de voir ses ruches se dépeupler. Parmi les suspects de cette mortalité massive qui met en péril la survie de l’espèce, on trouve la mite varroa et les OGM.
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=769


BIODIVERSITÉ - 07/11/07
Faut-il se préparer à un monde sans abeilles ?
Un peu partout sur la planète, les ruches se vident. D'un coup. Sans explication. En quelques mois, les Etats-Unis auraient ainsi perdu 1,5 million de colonies. Et les scientifiques ne savent toujours pas expliquer ce curieux phénomène. Alors que les trois quarts des cultures qui nourrissent l'humanité dépendent des abeilles, comment envisager un monde en leur absence ?
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/science_actualites/sitesactu/question_actu.php?langue=fr&id_article=8723

La carte des OGM en 2007
... et qui dit OGM dit pesticides.
Nous sommes en plein dans la zone rouge.
http://www.greenpeace.org/raw/content/france/press/reports/carte-des-surfaces-OGM.pdf




Souviens-toi...







Publié dans L'obscurité est venue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Neige 07/07/2008 18:15

Bonjour Liane
Marrant l'idée dont tu parles sur ton blog :http://liane-a2.over-blog.com/article-21051751.html
Il va falloir que j'aille voir ça...
Sinon, moi aussi j'ai le souvenir d'un monde qui a disparu :/... d'où le titre de ce billet. Là, avec les deux trois jours de soleil, j'ai vu revenir quelques papillons dans les arbres à papillons, je vais essayer d'en ressemer pour l’année prochaine... mon jardin est déjà préservé des traitements brutaux et chimiques, je commence à le transformer en refuge pour butineurs...
Les abeilles, un peu aussi, surtout dans les fleurs de châtaignier... mais dans l'ensemble, pas tant que ça hélas…

liane a2 06/07/2008 16:29

C'est inquiétant, je reçois pas mal d'infos d'actualité nature du MDRGF etc, et il faut changer d'habitudes ! Et que les gouvernements fassent plus !Nous sommes trop nombreux sur terre au détriment d'autres animaux...Quan dj'étais enfin (j'ai40 ans) il y avait des papillons partout....

Les Chats 14/06/2008 15:00

Bonjour Lohiel,Des liens intéressants pour tes visiteurs, les préférences pour abeilles et papillons, mais avant tout et surtout la diversité, des sauvages (cultivables), parfumées :http://www.vivacesflavignac.com/nouveaute.htmhttp://www.nord-nature.org/fiches/fiche_j1.htmhttp://www.plantes-et-jardins.com/magazine/dossier/index.asp?dos_id=96A bientôt  - Les Chats ;-))

Neige 14/06/2008 22:19


Bienvenue Mademoiselle les Chats, merci de votre visite et merci de ces liens.
J'y rajouterai celui-ci :
http://www.jacheres-apicoles.fr/index/chap-article/rubrique-95
Les jachères apicoles concernent les agriculteurs, en premier lieu, mais ça c'est la page dédiée aux jardiniers qui veulent offrir bon gite et couvert aux butineurs...

Il y a aussi deux "arbres aux papillons" (Buddleia davidii) dans le jardin... au départ je n'en avais qu'un seul, acheté en jardinerie, mais j'ai découvert qu'il s'était ressemé tout seul,
plus loin - et ayant choisi lui même sa place, le nouveau est déjà trois fois plus haut et vigoureux que le premier... j'espère bien qu'il va continuer sa colonisation... et j'attend l'époque de la
floraison avec une certaine impatience : il attire effectivement des papillons de toute beauté... que va-t-il se passer cette année ?
Bisou
Lo


Neige 14/06/2008 02:22

Bon l'interface d'administration veut vraiment pas marcher, alors je passe par là pour répondre, c'est aussi bien ^^C'est vrai, j'habite près de Pau... donc je vois la même pluie que toi, dans les Landes... ça tombe dru, terrible. Bien plus fort qu'avant : c'es étonnant, mais les gouttes ne sont plus de la même taille qu'il y a dix ans. Sur le bord des routes, ils ont creusé d'énormes fossés.L'année dernière au printemps, c'était pareil, ou presque. Je me demande si on va commencer à avoir une saison des pluies, comme sous les tropiques ?Et oui, peut-être qu'il faut attendre la fin de ce printemps pluvieux pour évaluer la présence des pollinisateurs dans la région ?Et pour les herbes, c'est étrange : il pousse une espèce de fleur sans feuille, pas très belle, en masse. Je ne sais pas ce que c'est.Sinon, je sème des fleurs des champs (j'ai trouvé des graines) en espérant faire revenir les abeilles et tout ça...

Jean Claude Goujat 12/06/2008 19:10

Probléme qui semble être posé par l'absence d'herbes "folles"(sont pas folles les herbes,mais les humain quand même un peu).Mais je n'en vois pas dans les jardins municipaux,nous sommes en pleine forêt landaise,et ça c'est plus inquiétant.Une autre disparition dans la ville,ou plutôt la raréfaction,celle des hirondelles.Par contre guépes,frelons et autres faune animaliére emballantes sont la.Les abeilles beaucoup moins.Généralement en mai et juin se déplacent les essaims d'abeilles ce qui donnen du travail aux pompiers et apiculteurs locaux.Cette année rien.Mais il pleut beaucoup.